La VMC simple flux

VMC simple flux

La VMC simple flux a un fonctionnement très simple : elle conduit l’air de l’extérieur via les entrées d’air installées dans les menuiseries des pièces à vivre, en se fondant sur la différence de pression entre l’extérieur et l’intérieur du logement ; dans les pièces humides en revanche sont installées des bouches d’extraction reliées au moyen de gaines à un caisson qui renvoie l’air vicié à l’extérieur, de manière continue.

Les atouts de la VMC simple flux

La VMC est très avantageuse par rapport à la ventilation naturelle, car elle permet un renouvellement de l’air intérieur en continu. L’extracteur électrique, ou ventilateur inversé, absorbe l’air vicié de l’intérieur pour le remplacer par un air neuf venu de l’extérieur. En effet, en aspirant l’air présent dans le logement, une dépression se crée au sein de celui-ci, permettant à l’air extérieur de pénétrer dans la maison via les bouches d’entrée d’air installées dans les pièces principales. La VMC rend ainsi l’air de la maison plus sain, tout en régulant et limitant l’humidité dans le logement.

Les différentes technologies de la VMC simple flux

Il existe tout d’abord la VMC auto-réglable, un modèle basique : entrées d’air et bouches d’extraction sont auto-réglables, ce qui signifie qu’elles s’adaptent pour offrir un débit constant, qui ne dépend donc nullement de l’hygrométrie intérieure. Ensuite, la VMC hygroréglable de type A comporte des bouches d’extraction hygroréglables, le débit d’air étant alors régulé selon le taux d’humidité de l’air intérieur. Avec une VMC simple flux hygroréglable de type B, ce sont à la fois les bouches d’extraction et les entrées d’air qui sont régulées en fonction du taux d’humidité intérieur ; les déperditions de chaleur en raison du renouvellement de l’air sont ainsi limitées.

Les atouts de la VMC simple flux par rapport à la VMC double flux

De nombreuses questions se posent lorsqu’il s’agit de choisir entre une VMC simple ou double flux. La première présente d’indéniables atouts, notamment son caractère économique par rapport à un système double flux. L’entretien est en outre moins poussé, avec un faible encombrement. Cependant, la VMC double flux a l’avantage de limiter les pertes de chaleur dues à l’entrée d’un air froid, et ce, jusqu’à 90 %.

Si vous souhaitez faire installer une VMC chez vous, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qualifié dont vous trouverez les coordonnées dans l’annuaire du site.

Pour en savoir plus :

Articles en relation