Les technologies des bouches de VMC

elements vmc

L’importance de la ventilation à l’intérieur d’une habitation est telle que la loi impose aujourd’hui l’installation d’un système de ventilation adaptée au logement. Avec les exigences de la RT2012 cependant, la VMC reste jusqu’ici la solution idéale pour renouveler l’air de manière plus efficace, tout en réduisant les pertes d’énergies. Les normes d’installation d’une VMC imposent un débit d’extraction d’air selon les nombres de pièces de vie du logement. Il devient alors primordial de bien choisir entre les différentes technologies des bouches de VMC, non seulement pour respecter les normes en vigueur, mais aussi pour assurer le fonctionnement optimal de son équipement.

Bien choisir son système de ventilation en optant pour des bouches VMC adaptées

Dans la plupart des cas, une bouche de VMC est fabriquée avec du PVC. Elle est protégée par une grille pour éviter les encrassements, mais aussi pour empêcher les poussières et les pollens d’entrer à l’intérieur de la maison. Il faut savoir toutefois que pour chaque type de VMC correspond une bouche plus adaptée. En effet, les bouches d’extractions de VMC déterminent le débit d’air extrait qui doit correspondre aux normes en vigueur. Ainsi, pour adapter le débit d’air en fonction des besoins des logements en matière de ventilation, il existe aujourd’hui différentes technologies de bouches de VMC. Bien choisir son système de ventilation revient ainsi à opter pour des bouches de VMC correspondant aux besoins et au type de VMC adopté.

Les différentes technologies des bouches de VMC

Dans son fonctionnement, la VMC doit assurer le renouvellement de l’air à l’intérieur d’un logement. Pour cela, les bouches d’extraction d’air doivent répondre à des normes sur le débit d’air extrait. Ainsi, pour certains modèles, on retrouve un clapet que l’on peut actionner grâce à une ficelle intégrée pour une régulation manuelle du débit d’air extrait. Avec un VMC simple flux autoréglable, les bouches classiques, offrant une variation du débit d’air en fonction du taux d’humidité présent dans l’air, sont plus adaptées. Par contre, avec une VMC simple flux hygroréglable, les bouches sont munies d’une technologie permettant de tenir compte du taux d’humidité intérieur avec plus de précision. Ce qui réduit indéniablement les pertes de chaleur.

Pour bien choisir son système de ventilation, surtout avec les différentes technologies des bouches de VMC aujourd’hui proposé sur le marché, prendre conseil auprès d’un professionnel est plus indiqué. N’hésitez donc pas à visiter l’annuaire du site qui ne présente que les meilleurs dans leur métier.

Pour en savoir plus :

Articles en relation