A quoi sert une VMC ?

installation VMC

La VMC, qui signifie « ventilation mécanique contrôlée » est très importante dans un logement. En plus d’apporter de l’air neuf, le système VMC contribue à évacuer les odeurs et assainir l’air ambiant en réduisant les polluants, protéger les personnes sensibles, contrôler le taux d’humidité, et même diminuer les coûts de chauffage.

L’air intérieur est pollué

Avez-vous pris conscience que les humains passent en général 80 % de leur temps à l’intérieur (qu’il s’agisse de la maison ou du travail) ? Il importe de respirer de l’air pur autant que possible pour demeurer en bonne santé ! Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais l’air intérieur peut s’avérer plus pollué qu’à l’extérieur. Cela est dû à plusieurs éléments, notamment :

  • l’utilisation de produits ménagers;
  • les allergènes contenus dans les revêtements de sols tels que les tapis, de même que les tissus (rideaux, coussins, literie, etc.);
  • les matériaux de constructions, comme la peinture des murs, la présence d’amiante dans les constructions plus anciennes. Les activités de bricolage dégagent de la poussière de bois;
  • le mobilier dégage parfois des substance toxiques, comme c’est le cas du bois aggloméré. Certains accessoires pour bébé sont très toxiques, comme divers tapis de jeux, etc.;
  • l’humidité qui s’accumule sur les murs et plafonds contribue à l’apparition de moisissures. Elle peut s’avérer très toxique et est responsable d’allergies. L’effet de condensation peut rendre un espace très humide;
  • le tabac reçoit la palme, en occupant la première position des polluants de logements. Les tissus, les vêtements, les matières plastiques, la peau… : saviez-vous que toutes les matières ayant absorbé la fumée continuent d’émettre les composants et de polluer ?
  • l’émission de monoxyde de carbone par des appareils de chauffage peut s’avérer mortelle;
  • le radon, un gaz inodore présent dans le sous-sol de certains territoires, est radioactif.

Les types de VMC et leurs prix

Il existe des VMC à simple ou double flux. Il faut s’attendre à débourser entre 40 et 500 euros pour une VMC à simple flux, alors que le prix moyen de double flux s’élève entre 400 et 2000 euros. Ces prix excluent toutefois l’installation.

Des contraintes en fonction de la date de construction

Vous devriez faire appel à un professionnel qualifié pour définir quel type d’installation de ventilation conviendrait le mieux à votre maison. Par exemple, si votre maison a été construite après 1969, celle-ci doit comporter une aération permanente (mécanique ou naturelle). Étant donné que les logements construits dernièrement s’avèrent considérablement mieux isolés qu’auparavant, il importe de pouvoir bien aérer chacune des pièces, en particulier les salles d’eau. C’est également pour cela qu’installer une VMC vous fera faire des économies d’énergie !

Les personnes plus sensibles

Portez une attention particulière aux personnes sensibles, comme celles ayant développé des allergies et des intolérances, les asthmatiques, les femmes enceintes, de même que les bébés et enfants en bas âge. Veillez à ce que leurs espaces de vie soient bien ventilés. Aérez régulièrement naturellement en ouvrant quelques minutes les fenêtres et les portes, et ce, même en hiver. Optez pour un aspirateur pour capturer la poussière (plutôt qu’un balai). Installer une VMC apportera un certain confort et deviendra une source de bien être.

N’hésitez pas à consulter l’annuaire de notre site pour trouver des experts en ventilation qui pourront vous conseiller dans le choix de VMC le mieux adapté à vos besoins (type de VMC, nombre de bouches d’air, emplacement, etc.)

Pour en savoir plus :

Articles en relation