Les différents types de VMC

VMC

L’aération des bâtiments est devenue une préoccupation majeure pour nombre de personnes. Conjuguée à l’impératif de limitation des déperditions d’énergie, elle a conduit au développement de systèmes de ventilation, parmi lesquels la VMC (Ventilation mécanique contrôlée).

La VMC : de quoi s’agit-il ?

C’est un système permettant un renouvellement permanent de l’air dans un bâtiment. Ce qui évite le développement de champignons et la destruction des structures de bâtiment, du fait de la chaleur ou d’une trop forte humidité. Voyons quels sont les différents types de VMC présents sur le marché ?

La VMC gaz, fiable, mais capricieux

La VMC gaz a l’avantage de fonctionner sur la base d’un simple flux, avec des standards de sécurité élevés. Cependant, son installation est très onéreuse sans compter l’exigence de fréquents contrôles du système (risques d’intoxication au monoxyde de carbone).

VMC à simple ou double flux : que choisir ?

Contrairement à ce que beaucoup en pense, la VMC à double flux n’est pas forcément la meilleure. Malgré sa performance reconnue, elle présente le gros inconvénient d’être difficile à poser ; cela d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un logement loué ou d’un appartement. Entre la VMC simple ou double flux, celle à simple flux est plus indiquée. En la matière, on compte 2 types de VMC à simple flux :

  • la VMC simple flux autoréglable, la plus répandue, avec des entrées d’air auto-réglables
  • la VMC simple flux hygro-réglable, avec une plus grande économie d’énergie (le réglage se fait sur la base du taux d’humidité de l’air)

La Ventilation Mécanique Répartie : comment ça fonctionne ?

C’est un système que l’on ne peut poser qu’en cas de rénovation. Il a l’avantage de ne pas être exigent en termes de nettoyage et d’être facile à installer. Peu gourmand en consommation d’énergie, son installation est peu coûteuse. Avec seulement 30 dB, la VMR ventilation mécanique répartie est presque silencieuse ; gros avantage pour s’aérer sans bruits.

À côté de ces systèmes, il y a aussi la VMP ventilation mécanique ponctuelle. C’est un bon compromis entre esthétique, coût et facilité d’installation. Cependant, elle n’assure pas le renouvellement de l’air de façon permanente. De ce fait, elle ne peut convenir pour l’aération de toute une habitation.

Pour toutes vos installations de systèmes de ventilation à domicile, consultez l’annuaire pour trouver un professionnel qualifié.

Pour en savoir plus :

Articles en relation