Que faire en cas de court circuit ?

Que faire en cas de court circuit ?

Le court circuit est la conséquence d’un mauvais contact entre deux conducteurs de polarité différente, qui ne sont pas sensés se rencontrer. Il occasionne une décharge de courant fortement supérieure à la normale. Généralement, il entraîne la brûlure des fusibles dans une habitation ce qui provoque des pannes. Dangereux en terme de sécurité, il peut provoquer un incendie en raison de la brusque augmentation de l’intensité du courant.

Réagir en cas de court-circuit électrique

Parfois, le court-circuit passe inaperçu ; on le qualifie alors de court-circuit auto-extincteur : passant sur un temps très réduit, il ne provoque pas le déclenchement des organes de protection du système électrique.

Lors d’un court-circuit plus important, les appareils électriques cessent de fonctionner et le disjoncteur général est abaissé ; le réseau a disjoncté, pour préserver la sécurité de l’installation électrique. Il faut alors débrancher l’ensemble des appareils électriques, puis remonter le disjoncteur.

Puis, il convient de rebrancher les appareils les uns après les autres, en les réglant sur la puissance minimale. Il est ensuite important de prendre des mesures de sécurité pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise : le court-circuit peut provoquer des dégradations irréversibles du matériel ou des circuits électriques, des électrocutions ou des incendies, voire faire apparaître des arcs électriques.

Éviter le court-circuit électrique

Certaines mesures permettent d’éviter un court-circuit, ce qui est fondamental en terme de sécurité. Les causes d’un court-circuit sont le plus souvent un mauvais branchement, un dysfonctionnement d’un des éléments du circuit électrique, la présence d’une branche ou d’un animal dans le système électrique ou encore une mauvaise isolation des fils électriques. Dans certains cas, la foudre peut être à l’origine d’un court-circuit. Pour éviter ce genre de situation, il faut donc :

  • vérifier si les isolants ne sont pas détériorés, par le vieillissement, par l’usure ou encore par l’humidité ou des produits corrosifs.
  • mettre en place des protections adaptées comme des fusibles ; en effet, en cas de dysfonctionnement, ce sont eux qui grillent, épargnant ainsi le système électrique de l’habitation.
  • protéger les prises et les appareils électriques de l’humidité : l’eau et l’électricité mises en ensemble font des étincelles !
  • débrancher les appareils électriques en cas d’orage.

Si vous avez besoin d’un électricien pour vérifier la sécurité de votre installation électrique, vous pourrez trouver les coordonnées d’un professionnel qualifié dans l’annuaire du site.

Pour en savoir plus :

Articles en relation