Qu’est ce que la bioélectricité ?

Qu’est ce que la bioélectricité ?

Voilà un terme qui, initialement utilisé en médecine, est entré dans le langage commun pour évoquer un système de protection des habitations contre les champs magnétiques.

Quel intérêt représente la bioélectricité ?

Tout d’abord, définissons ce qu’elle est réellement car il ne s’agit pas de bio comme nous l’entend communément lorsque nous parlons de nos légumes par exemple. Il est plutôt question de protéger les gens contre la présence constante d’ondes électriques et magnétiques.

Ces dernières bombardent les organismes en permanence, créant pour certaines personnes une hypersensibilité pouvant impacter la qualité de vie de façon importante. Ce tourner vers la bioélectricité, ou domotique, est une option salvatrice dans ce domaine.

Les taux d’exposition sont-ils réellement excessifs ?

Oui ! Ces champs électriques et magnétiques proviennent des prises mais aussi des appareils eux-mêmes, du plus gros jusqu’aux télécommandes. Selon les recommandations officielles en terme de champs électriques, il est préconisé de ne pas dépasser 10 volts par mètres en zone de jour dans un logement. Même en débranchant vos appareils, vous ne pouvez limiter ces expositions qui émanent directement des murs et peuvent atteindre 300 volts par mètres.

Les principes de la bioélectricité

Il s’agit de repenser les installations électriques afin de protéger les habitants d’un logement moderne et parfaitement équipé. Les avantages de la domotique sont importants, à commencer par les personnes hypersensibles qui verraient leur qualité de vie retrouver une normalité perdue depuis longtemps avec une amélioration de leur état de santé et de stress. Ce type d’installation peut profiter à tout le monde car elle s’adapte aux besoins de chaque foyer: protection des zones abritant des enfants (chambres, salles de jeux…), amélioration du sommeil (aménagement des zone de repos), etc…

Les solutions

  • Le premier geste à effectuer est l’installation de multiprises avec des interrupteurs bipolaires pouvant maîtriser une exposition peu importante.
  • Ensuite, il est possible de remplacer totalement un coffret électrique basique par un modèle métallique conçu pour évacuer vers la terre les rayonnements magnétiques et électriques au lieu de les diriger vers l’intérieur du foyer.
  • De plus, des fils semi-conducteurs et des gaines blindées peuvent venir remplacer les installations existantes.
  • Enfin, des interrupteurs « biorupteurs » peuvent compléter ces modifications. Ces derniers bloquent le passage électrique au niveau des circuits qui ne sont pas nécessaires ou utilisés. Un rayonnement aussi inutile que dérangeant que l’on peut désormais supprimer.

La domotique est certes un investissement conséquent mais les bénéfices à moyen terme et long terme sont vraiment importants. Pour être guidé au mieux, vous pouvez trouver, dans notre annuaire, un professionnel apte à vous conseiller et évaluer vos besoins pour ce type de travaux en fonction de votre installation actuelle et du taux de rayonnement mesuré chez vous.

Pour en savoir plus :

Articles en relation