Tout savoir sur le tableau électrique

tableau électrique

Dans toute installation électrique, il est indispensable de disposer d’un tableau de protection. Ce tableau de protection joue un rôle central dans le logement, puisqu’il reçoit toutes les lignes électriques, centralise toute la distribution du courant et prévient les risques électriques tels que l’électrocution ou le départ d’un incendie suite à un court-circuit par exemple.

Présentation du tableau électrique

Le tableau de protection ressemble à un boîtier ou une sorte de coffret où s’imbrique tout un ensemble de fils électriques et d’éléments complémentaires. Ses dimensions varient en fonction du nombre de circuits électriques et des autres éléments, mais la réglementation relative à la GTL stipule que les dimensions minimales sont de 600 mm en largeur et 200 mm en profondeur et de 450 sur 150 pour un logement de moins de 35 m². Il faut cependant garder de la place si l’on souhaite faire évoluer l’habitation sur le plan électrique. Généralement, son installation se fait à l’entrée du bâtiment. Il sert à regrouper tous les circuits électriques, tout en accueillant les organes de sécurité et de protection, comme les disjoncteurs, une lampe de secours ou les interrupteurs différentiels. Il peut également, dans une maison intelligente, héberger les automatismes relatifs à la domotique.

L’ installation du tableau électrique

L’ installation d’un tableau de protection se fait de manière obligatoire à l’intérieur du logement, et idéalement en hauteur pour échapper aux enfants tout en étant à portée de main des adultes, et près d’une entrée, fixé au mur. Pour les bâtiments neufs ou rénovés, il doit absolument être situé dans la gaine technique du logement. Il doit être facile d’accès et doit se situer dans un endroit sec à l’abri de toute humidité. Son installation doit répondre à la norme NF C 15 – 100, qui définit tout un ensemble d’exigences rigoureuses. L’ installation de ce dispositif doit en outre respecter le schéma d’électricité établi. Il est possible d’utiliser dans certains cas un tableau électrique divisionnaire, c’est-à-dire secondaire, lequel, relié au tableau général, fonctionne néanmoins de manière indépendante en centralisant les circuits d’une zone particulière du logement.

Si vous souhaitez faire installer un tableau électrique chez vous ou remplacer un dispositif trop ancien, confiez de préférence cette mission à un professionnel dont vous trouverez les coordonnées dans l’annuaire du site.

Pour en savoir plus :

Articles en relation