Les normes pour l’installation d’une VMC

VMC

Pour toute construction neuve, la mise en place d’un système de ventilation est obligatoire depuis le 24 mars 1983. Avec les différents types de ventilation naturelle et mécanique, il est préconisé de faire appel à un professionnel pour étudier les différentes possibilités et ainsi mieux choisir le système le plus adapté. Si les ventilations naturelles ne sont pas toujours des plus performantes et occasionnent des pertes d’énergies considérables, la meilleure solution reste les ventilations mécaniques. Quelles sont alors les normes pour l’installation dune VMC que l’on doit respecter ?

Pourquoi ventiler un bâtiment ?

La mise en place d’un système de ventilation est obligatoire. Mais pourquoi ventiler un bâtiment ? Cette loi a été officialisée dans le but de procurer aux occupants d’un bâtiment, qu’il soit utilisé à titre professionnel ou en tant que lieu de résidence, un air vraiment sain à l’intérieur.

De l’air sain qui ne sera pas seulement profitable pour les occupants, mais qui contribuent également à une meilleure conservation de l’état du bâtiment, ainsi que des mobiliers et équipements présents, en combattant l’humidité qui peut être à l’origine de l’apparition des moisissures et de la prolifération des champignons, insectes et autres bactéries néfastes pour la santé. Avec les différents types de ventilation naturelle et mécanique toutefois, vous aurez largement le choix d’opter pour le système qui pourra mieux répondre à vos besoins et aux exigences des normes en vigueur, mais surtout par la RT 2012.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour l’installation de sa VMC ?

L’installation d’un système de ventilation mécanique ou VMC est rendu obligatoire par la RT 2012, les différents types de ventilation naturelle ne permettant pas de maîtriser convenablement les déperditions d’énergies. les normes pour l’installation dune VMC impliquent toutefois la réalisation d’une étude plus détaillée du logement sur sa performance énergétique, sachant que la VMC influence les performances de chauffage et d’isolation du bâtiment.

Entre autres normes à respecter, l’équipement VMC mis en place doit répondre à un débit d’extraction précise selon le nombre de pièces concernées. Mais encore, les sorties d’air doivent être placées dans les pièces humides comme la cuisine, la salle de bain ou les toilettes, et doivent être distantes par rapport aux équipements ménagers. Les raccordements électriques indispensables à l’installation doivent aussi être effectués selon la norme NF C15-100. faire appel à un professionnel pour linstallation de sa VMC ne peut être alors que la meilleure solution.

Dans l’annuaire du site sont répertoriés des professionnels qualifiés et certifiés qui sauront réaliser votre projet selon les normes pour l’installation d’une VMC.

Pour en savoir plus :

Articles en relation